Rechercher
  • emmkah

Covid-19 : la nouvelle vague épidémique met sous pression un système hospitalier déjà fragilisé

Plus des trois quarts des patients admis en réanimation depuis la rentrée ne sont pas vaccinés. Signe de la tension qui monte, les réactivations de plans blancs se multiplient, pour se réorganiser en temps de crise.

« On est bien dans une situation préoccupante. Dans dix régions sur treize, le nombre d’admissions hebdomadaires à l’hôpital est déjà supérieur au pic de la quatrième vague », a souligné Patrick Rolland, épidémiologiste à Santé publique France

" L’hôpital est de plus en plus fragile, vague après vague. On manque de personnel, on a des lits fermés, on va être plus rapidement saturé et en difficulté… C’est comme un boxeur qui prend des coups et dont on craint que le prochain, ce soit le KO." Thierry Godeau, à la tête des présidents de CME des centres hospitaliers.

A Marseille déjà, on repousse tout ce qui peut l’être. « On maîtrise à peu près le Covid-19, mais moyennant des déprogrammations très significatives, prévient Jean-Luc Jouve, président de la CME de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM).

« On parle beaucoup d’Omicron, mais on est dans une hausse épidémique liée à Delta », rappelle Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Bichat (AP-HP). Le membre du conseil scientifique appelle ainsi à respecter les gestes barrières, ventiler les lieux clos, recourir au télétravail et se faire injecter une dose de vaccin supplémentaire pour booster sa protection en anticorps contre le SARS-CoV-2.


https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/12/04/covid-19-la-nouvelle-vague-epidemique-met-sous-pression-un-systeme-hospitalier-deja-fragilise_6104676_3244.html

102 vues0 commentaire